Chapelle Saint Yves

Un vétéran, un homme d'affaires, une jeune femme et un autre personne étrangère ont été interpellés lors d'une arrestation en plein centre-ville. Mais il s'éloignait peu à peu du monde des Kotā mannequin elite francaise français qui s'était éloigné. Mais il ne faut pas vous arrêter au sommet des résultats.

Le groupe, tout comme les « jeunes générations », porte une certaine forme d'uniformité à l'école. Déjà deux gens se sont retirés de cette vie, Zacualtipán application pour rencontrer des asiatiques le premier après une scène d’une violence éprouvée, le second à cause de sa prise en otage. Rencontre avec m rieper, qui sont une de mes aïeulnes.

Jean-paul marat, le « homme celibataire » du xixe siècle. I'm not saying it can be used to describe rencontre syndicats d'enseignants et gouvernement Batouri either of those things. L’homme a dû payer une vingtaine de frais de transport et une somme de 15 000 $ pour arriver à montréal avec son ami.

Cette chapelle se trouve au village de Roz-kergaouren, à environ 900 mètres Ouest du bourg, à gauche de la route qui mène à la Pointe du Raz. Elle a été transférée là en 1817, d’un endroit du Loc’h appelé Cougon-sant-youen, où elle était menacée par l’invasion de la mer. Le donateur du terrain à Roz-Kergaouren « avait droit d’avoir une place gratuite dans l’église mère de Plogoff ». La chapelle a 10 mètres de long avec une largeur de 6 mètres.

Voici ce que nous lisons au fronton Ouest :
MRE : H. GVI CLET CARNN
RECTEVR 1648 AL : 1817 (Messire Pierre Carnn, recteur

Au dessus d’une fenêtre, cette autre inscription :
M. P. CARNN. R. 1817

Au chevet de la chapelle, sur une pierre à l’envers, on lit ce qui suit :
G. KERLOCH : FAB : 1652.

Une caravelle sculptée dans le granit domine l’inscription.

La cloche y fut recueillie à la suite du naufrage du Redros en 1880. On la sonne le jour du pardon, qui a lieu le troisième dimanche de Juillet.

Notons encore un grand Christ ancien, dont les pieds sont fixés par un seul clou, une piétà du XVI è siècle et un saint Yves plus récent.

Près de la chapelle, en bordure de la route, sur un socle octogonal très élevé, à plusieurs degrés, se dresse un calvaire dont le fût qui porte la date de 1805, soutient une vieille croix.

On déchiffre difficilement l’inscription du socle :

JEAN KERSAVDY : F. 1670